L’héroïsme inutile

Âmes sensibles, hommes délicats, primipares sur le point d’accoucher, abstenez-vous de lire ces lignes, et tremblez… Bon, tant pis, je vous aurai prévenus. Vous allez lire un récit extrêmement gore.

Car nous allons parler d’accouchement. Et plus précisément, d’accouchement sans péridurale, comme ça, à froid, à l’ancienne, à la dure.

Retrouvez cet article sur sa nouvelle adresse : http://prgr.fr/lheroisme-inutile/

 

A tout de suite !

Publicités

8 commentaires sur “L’héroïsme inutile

  1. J’ai fait la même pour mon 3ème…. Pour le 1er j’ai eu 31 heures de contractions toutes les 3 à 5 minutes, pas de la petite contraction, celle qui fait faire de belle montagne à 60 ou 80 sur le monitoring, j’ai cru mourir…. de douleurs d’puisement, comme prise au piège d’une tenaille qui n’allait jamais finir….La péridurale n’&étais pas encore proposée (au fin fond de la France profonde)
    Pour le 2 nd j’ai pris la péridurale…c’était tout nouveau et controversé, mais pour moi le seul moyen d’avoir le courage de récidiver…… ça a été long a arriver à 2,5 cm et à l’avoir et ça a été long après avec la péridurale (6h)
    la 3ème donc j’ai fait mon coup de brave….j’ai souffert « seulement » 7h… la 4ème on a pas eu le temps de poser la péridurale… 3h à peine…. « presque pas le temps d’avoir mal. ..vous êtes trop avancée madame » ben voyons….
    Quand je me suis retrouvée pour la 5ème fois sur la table d’accouchement…. je me suis insultée de tous les noms en hurlant intérieurement « espèce d’imbécile, t’es pas fichu de te rappeler à quel point ça fait mal ?????? Qu’est-ce que tu fous encore là???? !!!!!  »

    J’ai fait promettre à mon conjoint qu’il n’y en aurais plus d’autre….et un problème de santé m’a offert une ligature des trompes à 29 ans ! Ouf ! (je ne les ai pas tous décidé même si j’ai été heureuse d’en avoir 5 une fois passé les souvenirs des accouchements….)
    Donc oui je confirme…. les accouchements.. ça n’a pas son équivalent en terme de douleurs….non non non …….

    Aimé par 1 personne

    1. Félicitations Nicole, tu es la première à commenter sur ce blog, ça se fête !

      Oui quand j’ai accouché de ce petit troisième, j’ai longuement pensé à toutes les femmes qui ont accouché auparavant sans aucune analgésie péridurale, et à tout ce qu’elles ont enduré. Comme tu le soulignes, malgré la douleur endurée on « oublie » après l’accouchement. Ou du moins le corps ne garde pas de mémoire douloureuse. La nature a bien prévu son coup.

      Là où le problème se pose également c’est si la douleur est telle que le lien mère-enfant en est affecté et que la relation a du mal à se faire, tant elle est marquée par la souffrance. Je pense qu’une femme peut en vouloir à son enfant, ou lui faire payer inconsciemment la souffrance subie à sa naissance. Donc en effet la péridurale est une bénédiction, et moi qui était très contre au départ, je suis très pour 🙂

      J'aime

  2. Du coup, je te réponds directement ici ! Je fais partie de ces femmes qui accouchent sans péri… et sans crier ! 😉 Ce n’est pas tellement que je suis plus zen (nope nope nope !) ou plus concentrée, c’est juste que je n’ai pas besoin de crier pour exprimer ma douleur. Je préfère justement me renfermer sur moi-même et « contenir » la douleur à l’intérieur 🙂
    Mais oui, cela fait horriblement mal… Et vraiment, je ne saurais pas quoi faire si je devais avoir un autre enfant…

    Aimé par 1 personne

  3. C’est tellement comme ça que je l’ai vécu. Comme une souffrance inutile (au 3ème aussi). J’ai cru crever avant, pendant et après. Moi j’ai pas souri hein. J’ai pleuré 24 heures non stop après. Traumatisée d’avoir tant souffert. Moi aussi j’ai été bouleversée du point culminant que peut atteindre la douleur physique humaine.

    Aimé par 1 personne

    1. ton comm est tellement horrible qu’il est passé tout seul dans les spams ! tu te rends compte ?
      Sérieusement, ma pauvre :-(( J’ai eu la chance de ne plus souffrir du tout dès le bébé sorti, mais je comprends que l’on en soit durablement traumatisée, c’est tellement loin de l’image d’Epinal de l’accouchement, et tellement inattendu à notre époque. Moi c’est plutôt mon mari qui a été traumatisé.

      Aimé par 1 personne

      1. Mon mari aussi en a pris un coup 😅
        Et je pense que les extraterrestres que tu décris ont une chose que je n’avais pas DU TOUT: la préparation psychologique. J’avais tellement peur que ça a décuplé ma douleur, j’en suis certaine. Mais bon. Elles ont pas l’air faites de la même pâte que nous quand-même 😂

        Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :